DH – L’ogre blésois n’a pas dévoré nos saranais

La NR du Loir et Cher du jour

12039766_783930271729053_6367026061486366705_n

Blois Foot : 1 Saran : 1
Coup d’arrêt pour le Blois Foot 41. Après quatre victoires faciles sans encaisser de but (dont trois en Coupe de France), les hommes de Patrice Monteilh ont concédé le nul, hier soir, face à Saran (1-1). Au classement, ils sont doublés par la réserve orléanaise, vainqueur à Montargis (0-1) et pourraient l’être aussi par Vierzon qui se déplace cet après-midi à Chartres.
La perte des deux premiers points de la saison ne devrait pas laisser trop de traces car le résultat est on ne peut plus logique. Saran s’est procuré quatre occasions en première période et sans deux sauvetages de Dolléans face à Dadi (2e) et Ly (7e), puis celui d’Orgebin sur sa ligne sur une frappe de Ly (35e) sans oublier le raté de Dadi (35e), le Blois Foot aurait dû avoir un ou de buts de retard.
La seconde période était nettement meilleure pour les Blésois : Orgebin (50e) et De Parseval (57e) n’exploitaient pas leur belle position, les coups de pied arrêtés de Thibaudat (67e, 68e) créaient le danger ; la tête de Mahfoud obligeait Dervaele à un bel arrêt (70e) ; et finalement c’étaient les deux renforts qui faisaient la différence. Duvoux lançait Popineau en profondeur : l’avant-centre blésois était plus prompt que le défenseur central et le gardien en les lobant avant de marquer du gauche avec beaucoup de lucidité (1-0, 72e).
Blois pensait avoir fait le plus dur, mais c’était sans compter sur des Loirétains tout près d’obtenir un penalty lorsque Damachoua était accroché dans les 16,50 m (83e) et deux minutes plus tard, sur un long centre de Bouhadda, Despeisse échappait à Yikik pour offrir une égalisation méritée (1-1, 85e).
« Il n’y a rien à redire au score final, admettait Monteilh. Saran n’a pas volé son point. En première période, mon équipe a fait beaucoup d’erreurs en perdant des ballons dans notre moitié de terrain. Lors de la seconde, on a mis plus d’intensité, on a fait plus de décalages et cela aurait dû suffire pour gagner. Malheureusement, on perd deux points sur une faute d’attention. »
De son côté Fred Guéguen pouvait être fier de son coup. « On avait la volonté de ne pas subir. J’avais demandé de défendre intelligemment et d’aller porter le danger dès que possible. C’est dommage de ne pas avoir été efficace en début de match, mais c’est aussi une très grande performance quand on revient après avoir été mené. »
sports.blois@nrco.fr
Mi-temps : 0-0. Buts : pour Blois, Popineau (72e) ; pour Saran, Despeisse (85e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *