Historique

L’USMS est à l’origine, issue de la fusion de deux Associations Laïques Postscolaires : l’AMICALE et le CERCLE.

Jacky Mazzuca

Jacky Mazzuca

En 1969, à mon arrivée à SARAN, qui comptait un peu plus de 5000 habitants, existait une association L’Amicale Laïque Postscolaire de SARAN. Cette association regroupait deux sections importantes, le Basket et le Tir. Elle avait son siège à l’école du Bourg, le Directeur d’alors, M. René DAUDET, en étant statutairement le Président d’Honneur. Il faut cependant rappeler qu’à cette époque – 1969 – les Enseignants nommés dans les écoles avaient pour obligation contractuelle d’animer les animations postscolaires qui étaient organisées dans leur établissement. M. DAUDET, avec qui je sympathisais très vite, me proposa de prendre la suite de la collègue que je remplaçais et de m’occuper du Handball. Je lui fis remarquer alors que je ne connaissais pas grand-chose de ce sport mais que j’avais des notions de Football et de Tennis et que j’étais prêt à m’investir dans une ou l’autre de ces activités sportives. Cela lui convint et il me dit qu’il en ferait part à une prochaine réunion du bureau directeur de L’Amicale.

Cette réunion – à laquelle je n’assistais pas – se passa fort mal : les dirigeants de la section Basket d’alors, craignant que le football ne leur fasse perdre des licenciés, mirent un veto à la création de cette section !

C’était mal connaître René DAUDET, quadragénaire hyperactif, ancien international junior de Rugby, fonceur et décidé.

Il provoqua un Conseil d’école et nous proposa de créer notre propre association, balayant toutes nos objections. Ses arguments réussirent à nous convaincre : le Cercle Laïque Postscolaire Culturel et Sportif de SARAN était né.

La Municipalité ? Un Conseiller municipal que nous apprendrons tous à connaître, lui aussi pour sa pugnacité et son esprit constructif, Michel GUÉRIN, nous aidera.

Le Siège social ? Le Cercle sera domicilié à l’école des Sablonnières. Le Directeur Gérard BIDET en est d’accord.

L’Amicale ? Le Cercle s’engage à ne pas lui faire de concurrence déloyale en créant une section déjà existante.

Chaque instituteur, chaque institutrice, se vit charger d’animer une activité sportive ou culturelle : Dominique LOUIS, le Tennis ; Gérard GUILLEMOT, le Tennis de table ; Jacky MAZZUCA le Football ; René DAUDET, le Canoë Kayak ; Marie José MAZZUCA, la Philatélie… Nous n’avions plus qu’ à … travailler…

SARAN était en plein développement, la GMF s’installait, des lotissements se créaient. Avec la connaissance que nous avions du milieu scolaire nous trouvâmes vite parmi les parents et les nouveaux habitants, un vivier de personnes dynamiques et motivées.

Le Cercle était lancé, rien ne devait l’arrêter. L’Amicale ne s’en trouva pas plus mal, bien qu’une certaine jalousie se fasse néanmoins sentir devant notre réussite. Il y eut certes des petits problèmes épidermiques car on se définissait soit Amicaliste, soit Cercliste !

En 1974, enfin, sous la pression de la Municipalité, les différents furent mis à plat, effacés et dans la Salle des Fêtes comble, naquit L’U.S.M.S. : U pour « union » des deux associations ; S pour « sportive » bien évidemment – même si nous n’avons jamais tourné le dos à la culture – M pour  » municipale », car la Municipalité en place et les Municipalités successives ont toujours été nos partenaires privilégiés ; S pour SARAN.

USMS aussi parce que c’était mon Club en Algérie ! Mais, ça, c’est confidentiel.

Les Couleurs, ROUGE de l’Amicale ; BLEU du Cercle ; sont devenues celles de SARAN.

Jacky MAZZUCA