post

#J19 Division Honneur – « C’est un match spécial »

IMG_4018Après la Coupe du Loiret et la qualification pour le dernier carré le week-end dernier, l’équipe première de l’USM SaranFoot retrouve le championnat ce Samedi (18H00) avec un déplacement chez l’actuel 3ème . En effet, les joueurs de Fred GUEGUEN se rendront demain sur le terrain synthétique du stade des Montées pour affronter l’équipe réserve de l’US Orléans.

Défaits au match aller (0-2 au stade dIMG_4552bisu Bois Joly), les rouges et bleus auront à cœur d’aller chercher un résultat dans un match forcément spécial. Spécial, pour une grande majorité des joueurs du groupe DH qui ont déjà évolué dans le club phare de l’agglomération Orléanaise. C’est notamment le cas de Baptiste BODARD, défenseur central de l’équipe première qui a rejoint les rangs de l’USM SaranFoot l’été dernier. Enchainant les bonnes prestations sur le terrain, il est également un maillon fort du vestiaire Saranais de part son expérience, son exigence dans le travail et son leadership. Avant le choc de ce week-end, nous sommes partis à la rencontre de celui qui était capitaine de la réserve orléanaise l’année dernière…

Salut Baptiste, c’est ta première saison sous les couleurs de l’USM SaranFoot, quelles sont tes impressions concernant le déroulement de ta saison sur un plan personnel et collectif ?

Je suis très content de l’accueil qui m’a été réservé de la part de l’ensemble du club. Je découvre un club familial et sympathique qui tend à se structurer davantage pour évoluer à un niveau supérieur. C’est mon ambition personnelle et j’aimerai la rendre possible avec ce club. Je suis donc ravi d’avoir opté pour l’USM Saran et d’avoir pu rencontrer des personnes avec lesquelles j’entretiens de bonnes relations.

D’un point de vue sportif, je suis content d’enchainer une saison pleine, sans pépins physiques. En effet, des blessures à répétition avaient rendu mes deux dernières saisons cauchemardesques ! Je pense être monté en puissance au fil des matchs et j’espère finir fort pour aider l’équipe à ramener la coupe du Loiret et aller chercher un TOP 5 en championnat. Notre classement actuel est ce qu’il est mais il n’est pas représentatif de la qualité de notre groupe. Je reste convaincu qu’avec plus de régularité et de maturité, la tournure de la saison aurait pu être différente. Maintenant, nous sommes à la place que l’on mérite et les paroles restent des paroles. Allons chercher rapidement ces points qu’il nous manque pour nous sécuriser avant de finir fort pour enclencher une dynamique positive en vue de la saison prochaine.

Tu étais dans le camp adverse l’an passé et tu as évolué dans les équipes de jeunes, quel(s) souvenir(s) gardes-tu de tes années Orléanaises ?

L’an passé, lors du match aller, j’étais capitaine de l’US Orléans. Nous avions perdu le match 1-0, après un match valeureux et solide de la part de Saran. C’est avec cet état d’esprit qu’il faudra aborder celui de samedi.

L’USO, j’y suis arrivé à l’âge de 12 ans, j’y ai fait mes gammes jusqu’à intégrer l’équipe fanion avec Stéphane Grégoire à 18 ans avant de signer à Châtellerault en Cfa 2. Forcément ces années sont pleines de souvenirs, je m’y suis fait beaucoup d’amis et j’ai côtoyé des entraineurs de qualité comme Philippe Bachelier, Gérard Triffaut et Stéphane Grégoire avec lesquels j’ai beaucoup appris. C’était valorisant d’évoluer à l’US Orléans, la vitrine du football dans le Loiret.

Je suis revenu à Orléans la saison dernière après une saison quasi-blanche à Chartres en raison d’une blessure au genou. Je reprenais une formation d’éducateur spécialisé et le projet que me proposait Julien Cordonnier d’être un cadre de l’équipe DH en vue de monter en CFA 2 était intéressant. Les choses ne se sont passées comme tout le monde l’espérait. Chacun à sa part de responsabilité, j’étais capitaine au départ puis j’ai disparu des radars suite à une blessure, et moi de mon côté je n’ai pas fais les efforts pour revenir au niveau physiquement et mentalement. Je n’avais plus envie. Ce retour à l’USO a donc été un échec mais je ne regrette rien car il m’a permis de rebondir à Saran et de retrouver le plaisir de jouer au football avec passion !

C’est un match forcément spécial qui approche, comment abordes-tu cette rencontre ?  Et comment as-tu sentis le groupe cette semaine ?

C’est un match spécial ! C’est un derby contre le voisin prestigieux ! Cette rencontre, c’est aussi l’occasion de me frotter à mon meilleur ami Yannick Chevalier qui a souvent été mon coéquipier mais jamais mon adversaire. J’aborde le match comme tout le groupe avec beaucoup d’envie et de détermination. Le résultat du match aller ne reflète pas le match que nous avions livré, c’était un match avec beaucoup d’intensité et notre production avait été intéressante. Il faut prendre des points, Orléans ou pas ! Nous sommes quasiment au complet et j’espère que la victoire en coupe du Loiret nous a redonné du baume au cœur pour réattaquer le championnat avec ambition !

Pour finir, un petit pronostic ?

Je mise sur une victoire 1-0 avec un but de Jordan Damachoua ! C’est un gros bosseur qui mérite d’ouvrir son compteur but à l’USM Saran ! (Rires)

Merci pour tes réponses, bon match à toi et à toute l’équipe et ALLEZ SARAN !!!

AFF A4 MATCH EXT USO SARAN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *