post

Saran Foot / Blois Foot 41 – DH (16ème journée)

AFF A4 MATCH USM SARAN - BLOIS 2016Demain, 15h00 au stade du bois Joly, l’équipe première de l’USM Saran rencontre l’ogre Blésois, actuel premier du Championnat de DH. A cette occasion nous nous sommes entretenus avec le directeur technique et coach de l’équipe première Frédéric Gueguen qui nous livre ses impressions sur le début de saison de son équipe et sur le match au sommet de demain.  

Salut Fred, tout d’abord d’un point de vu général, quel regard as-tu sur le Championnat de DH toi qui viens plutôt du monde pro ? C’était ce à quoi tu t’attendais avant de relever le challenge Saranais ?
Le niveau de ce championnat DH est très intéressant. Les grosses écuries (Blois, Vierzon, USO) relèvent aussi ce niveau en attirant des joueurs qui ont évolué à des niveaux supérieurs. Dans l’ensemble, le fonctionnement est bon même si je pense qu’il pourrait être encore amélioré par une plus grande concertation entre la ligue et les clubs. Pour ma part, je ne voulais pas m’imaginer quoi que ce soit en relevant le challenge saranais. Je voulais découvrir par moi même et me faire ma propre opinion. Comme dans toute découverte, il y a des choses plaisantes et d’autres moins ! Venant du monde pro, je me devais de m’y adapter sans toute fois perdre mes propres valeurs d’exigence et de travail.

En ce qui concerne la première partie de saison 2015/2016. Quel bilan en tires-tu ?
Si en débutant la saison, on nous aurait dit que nous serions 5ème à la trêve, nous aurions tous signé des deux mains car le changement de cap (sportif et financier) voulu par le club, nous faisait quasiment repartir de zéro : Une équipe très jeune (22 ans de moyenne d’âge) qui s’appuyait sur la formation saranaise. Alors oui, plutôt satisfait. Maintenant, étant très exigent, je pense que nous aurions pu faire encore mieux…. Nous n’avons jamais été baladés dans le jeu par l’adversaire et nous avons pris des buts souvent liés à notre manque de maturité. Mais je l’assume car c’est une équipe des plus agréables à entrainer, à coacher. Le mot d’ordre pour cette deuxième partie de saison : GRANDIR !

Après 3 matchs en 2016 le bilan est assez mitigé (1V, 1N, 1D). Comment abordes-tu ce match contre les leaders et prétendants à la montée en CFA2 ?
Sans aucune pression ! Avec la volonté de rester fidèle à nos valeurs de jeu. C’est toujours un moment important de jouer le leader, et le plaisir qui en découle doit être visible sur le terrain. Du plaisir, des efforts, des grimaces, des encouragements et des sourires…. Voilà ce que je veux voir Dimanche sur le terrain du Bois Joly.

Quels sont selon toi, et avec les informations que tu disposes, les points forts et les points sur lesquels il faut appuyer contre cette équipe de Blois ?
– Les points forts : une équipe qui possède de bons et nombreux joueurs. La profondeur de leur banc est un atout indéniable dans la course à l’accession. En plus de cela, ils ont la chance d’avoir Patrice Monteilh, un coach de qualité qui amène à sa façon, une exigence qui est indispensable dans la durée pour atteindre leur objectif de montée. La confiance est de mise dans cette équipe.
– Les points faibles (s’il y en a) : justement et c’est paradoxal, cette confiance ! Ils ont l’habitude de marquer beaucoup de buts et souvent très tôt dans un match. Pensons d’abord à bien défendre pour ébranler leur confiance pour ensuite jouer tous nos coups offensifs à fond sans retenue aucune. Jouons, jouons, jouons !!!

Comment as-tu senti tes joueurs tout au long de la semaine dans la préparation du match de ce WE ?
Une semaine classique ! Je n’ai rien senti de particulier. Les séances ont été rythmées et de qualité. Maintenant, c’est à eux de jouer, d’y apporter leur envie et leur détermination. Là-dessus, je ne peux rien faire. EUX et uniquement EUX détiennent, maintenant, les clés du match !

Et enfin, comment vois-tu cette deuxième partie de saison et quel(s) objectifs vous êtes-vous fixé(s) ?
Elle va être longue et compliquée. Les tensions dues aux montées et descentes éventuelles, vont venir se greffer sur chaque match. Il faudra donc encore plus de détermination et de concentration pour gagner les matchs. Cela doit nous faire grandir et va nous faire grandir. Quand, nous aurons atteint les points nécessaires au maintien, il sera temps de préparer la saison suivante en intégrant un maximum de jeunes issus du club. Chose que nous avons déjà faite l’année dernière et qui nous a permis de franchir au mieux le changement de politique sportive et financière du club.

Pour finir, aurais-tu un dernier petit mot à adresser aux supporters, aux bénévoles et à tous ceux qui soutiennent le club ?
Aux bénévoles surtout. C’est un maillon indispensable à la vie du club. Ils sont tous les weekend présents avec leur sourire et leur envie de servir ce club qu’ils aiment tant. Je parle souvent d’eux dans mes causeries d’avant match. Ça doit être un levier motivationnel exceptionnel pour les joueurs du club. Ils ont la possibilité de remercier tous ces bénévoles, en se donnant à fond, en mouillant ce maillot rouge saranais, en le portant le plus haut possible dans les différents classements. La victoire est une chose mais, ce que veulent voir nos bénévoles, c’est avant tout une débauche d’énergie. La même qu’ils mettent tous les jours au profit du club. Un grand MERCI à eux !

One thought on “Saran Foot / Blois Foot 41 – DH (16ème journée)

  1. Bon courage à l’équipe fanion pour ce match et cette deuxième partie de saison ainsi qu’au staff et bien sûr à tous les bénévoles du club qui sont toujours au RDV.
    Allez l’USM !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *